L’UE et le Japon signent l’accord de libre échange JEFTA

accord de libre échange ue japon jefta

Le Japon et l’Union européenne signent le Jefta, un traité historique de libre échange

C’est pour répondre au protectionnisme des États-Unis que l’Union Européenne et le Japon viennent de signer le mardi 17 juillet à Tokyo le fameux JEFTA  (Japan-EU Free Trade Agreement ). Cet accord historique de libre échange entre deux des plus importants pôles économiques mondiaux porte sur une zone de libre échange couvrant près d’un tiers du produit intérieur brut (PIB) mondial.  Le JEFTA sera soumis au Parlement européen en vue d’une entrée en vigueur en 2019, si le Parlement japonais le vote, lui aussi, rapidement.

« A un moment où les mesures protectionnistes gagnent du terrain à travers le monde, la signature aujourd’hui de l’accord UE-Japon montrera au monde une fois de plus notre volonté politique inébranlable de promouvoir le libre échange », a déclaré mardi le ministre japonais de la revitalisation économique, Toshimitsu Motegi.  Le JEFTA annule en effet la quasi-totalité (99 %) des droits sur les produits japonais vendus au sein de l’Union européenne. En contrepartie le Japon supprime environ 94 % des droits de douane sur les exportations européennes vers le Japon. L’objectif étant d’atteindre les 99 % des produits échangés sans droits de douane dans les prochaines années.

La ratification de cet accord de libre échange est loin d’être acquise au sein de l’union européenne en raison de l’accession au pouvoir dans certains pays membres de partis politiques hostiles au libre échange.