Arrimage des marchandises dangereuses - GMJ Phoenix

Arrimage des marchandises dangereuses

Arrimage des marchandises dangereuses

24/06/2019 Marchandises dangereuses 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Aucune évaluation pour le moment)
Loading...
Pas de commentaire

L’arrimage des marchandises dangereuses à bord d’un véhicule routier est une obligation légale.

Pour les chargements >= à 3 tonnes, l’arrimage se fait sous la responsabilité du chargeur dans le contrat-type.

Le problème est de savoir comment arrimer les marchandises : quelles sont les règles? les bonnes pratiques? les écueils à éviter? etc…

L’Association Nationale des Conseillers à la Sécurité (ANCS) organise une réunion thématique sur ce sujet le 03 octobre à Paris animée par un spécialiste en la matière.

Les objectifs « Arrimage des marchandises dangereuses » sont :

– De connaître la réglementation française et européenne,

– De comprendre les responsabilités de chacun des acteurs,

– D’estimer les forces physiques et les sollicitations induites suivant le mode de transport utilisé,

– D’identifier les différents types de moyens de transoirt et les points d’ancrage assocés,

– De déterminer les différentes méthodes d’arrimage et les équipements d’arrimage associés,

– De déterminer, de contrôler et de juger le bon état des différents équipements d’arrimage (sangles, crochets, anneaux, élingues, chaînes, tendeurs, filets, tapis antiglisse…) et leur capacité,

– D’estimer la transportabilité des cahregs à arrimer

– De contrôler un arrimage simple ou réalisé sur la base d’une instruction.

Le coût forfaitaire pour les adhérents 2019 à l’ANCS: 50 € (repas inclus)

Pour les non-adhérents, il faut ajouter 25 € HT correspondant à l’adhésion à l’ANCS au 2nd semestre.

Lien pour s’inscrire à cette journée « Arrimage des marchandises dangereuses » >>>

(règlement à l’inscription définitive, non remboursable).

GMJ PHOENIX et Solutions TMD s’associent à cette journée « Arrimage des marchandises dangereuses ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire
S'inscrire à la newsletter Retour