Restructuration du transport routier : vente de Norbert Dentressangle à XPO logistics

transport routier

L’annonce de l’achat par XPO LOGISTICS de NORBERT DENTRESSANGLE SA pour 3,24 milliards d’Euros a fait les gros titres de la presse ce matin. Il s’agit d’un nouveau signe de la restructuration du secteur du transport routier après la liquidation de Moryglobal. Norbert Dentressangle, fondateur du groupe en 1979, cède dans un premier temps l’ensemble de ses actions, soit 67% des actions de la société,  puis XPO LOGISTICS lancera une offre publique d’achat au même prix, soit 217,50 euros par action.  Cela représente une plus-value d’environ 34 % par rapport au prix des actions de Norbert Dentressangle. Il s’agit à l’évidence d’une bonne affaire pour les actionnaires.

XPO Logistics entend maintenir à son niveau actuel le nombre d’employés à temps plein en France, sur une période minimum de 18 mois à compter de la clôture de l’acquisition. Les centres de décision européens de Norbert Dentressangle resteront situés en France, à Lyon pour le siège social, Malakoff (Hauts-de-Seine) pour la Logistique et Beausemblant (Drôme) pour le Transport.  Hervé Montjotin, président du directoire de Norbert Dentressangle,  va diriger les activités européennes de XPO Logistics

Bradley Jacobs, président et chef de la direction de XPO Logistics, a déclaré: « Ceci est un moment déterminant dans la croissance de XPO. Notre projet d’acquisition de Norbert Dentressangle va propulser XPO à un top ten entreprise mondiale de logistique... L’acquisition de Norbert Dentressangle est un grand pas en avant, mais nous sommes encore dans les premières manches de notre plan de croissance à long terme. »

Hervé Montjotin, président du conseil exécutif et chef de la direction de Norbert Dentressangle, a déclaré: «En rejoignant XPO, nous allons faire partie d’une organisation qui partage l’ambition qui nous a guidés depuis la création de Norbert Dentressangle il ya 36 ans: devenir un partenaire global capable de soutenir efficacement nos clients dans la gestion de leurs chaînes d’approvisionnement. En tant que plate-forme de XPO pour la croissance en Europe, nous pouvons continuer à poursuivre cet objectif à une échelle encore plus grande, au bénéfice de nos clients et employés. Je suis fier pour diriger cette croissance pour XPO, conjointement avec le conseil de direction actuelle ».

Le passage sous pavillon américain d’un leader français du transport routier et de la logistique annonce-t-il une nouvelle restructuration du secteur par la concentration d’entreprises ?  Qu’en sera-t-il des petites et moyennes entreprises françaises du secteur, coincées entre des multinationales et des concurrents européens qui paient leurs conducteurs en dessous du S.M.I.C. ?

Une chose est sure : outre-Atlantique on est persuadé que  l’Europe a eu des dernières années difficiles et que nous voyons le début d’une reprise dans la zone euro. Pourvu que cela soit vrai !