ADN 2019 : la commission du Danube innove

commission du Danube

La commission du Danube propose de modifier les règles de formation des conseillers à la sécurité (chap. 1.8.3 de l’ADN 2017) en charge des questions fluviales.
Lors de la dernière réunion du groupe d’experts à l’ONU en charge de la réglementation du transport de marchandises dangereuses par voies fluviales (Comité de sécurité de l’ADN) fin janvier 2017, la commission du Danube a fait remarquer qu’aucune harmonisation de la formation des conseiller à la sécurité ADN n’avait été prévue au niveau des pays parties à l’ADN.
La commission du Danube (russe) a dirigé un groupe de travail en octobre 2016 sous l’égide de la Commission économique de l’Europe (CEE). Les experts ont proposé de réaliser un guide comprenant 1000 questions/ réponses, 200 cas pratiques d’ici la fin 2017. Ce guide devrait rentrer dans un premier temps en application uniquement pour les pays membres de la commission du Danube en 2018. Si ce premier test est concluant, l’application de ce guide sera étendue à l’ensemble des pays signataires de l’ADN dès 2019.

 

Référence du texte : ECE/trans/wp.15/AC.2/2017/14