Transport de colis radioactifs classe 7

emballage adr classe 7

Sur les 15 millions de Colis dangereux transportés (hors LQ) par route chaque année environ 200 000 sont des Colis contenant des matières radioactives (Transport de Colis radioactifs classe 7). Les autres Colis contiennent des marchandises inflammables (classes 3) majoritairement, corrosives (classe 8), toxiques (classe 6.1), dangereuses du point de vue de l’environnement, etc… 50 000 autres Colis classés radioactifs empruntent la voie des airs (dont 45 000 dans le cadre du traitement de maladies telles que le cancer). Si l’on ajoute en plus le fait que l’ensemble des Colis de marchandises dangereuses ADR ne constituent que 2-3% des Colis transportés sur nos routes, le transport de Colis radioactifs classe 7 ne représente qu’une très faible part du volume des marchandises transportées.

 

Seuls 15 % du volume des Colis radioactifs empruntant la route sont destinés à l’industrie nucléaire. Le solde est utilisé dans des utilisations non-nucléaires (gamma densimètre, …), à des fins médicales ou de recherche.

 

L’ASN estime à 11 000 Colis, le nombre d’envois réalisés dans le cadre de l’activité des centrales (dont 300 transport de combustibles neufs à base d’uranium et 30 de combustible type « Mox »). Le combustible usagé en provenance de nos centrales nucléaires à destination de La Hague serait lui de 200 envoi par an.

 

L’Autorité de Sécurité Nucléaire a en charge depuis 1997 le contrôle de la sûreté des transports de matières radioactives pour les usages civils. A côté de l’ASN, l’INSTN, organisme de formation du CEA, est chargé de réaliser les formations des acteurs de la filière « transports de Colis radioactifs classe 7 » et la formation des personnels en matière de radioprotection.

 

Données : www.asn.fr