Le trafic portuaire en 2013 : légère hausse

Rz_TRANS029

Le trafic portuaire global des ports français affiche une très légère hausse en 2013 grâce à une excellente année céréalière mais aussi grâce à une forte hausse du trafic du port de Calais (+ 20,6 % par rapport à 2012).

Globalement, la progression globale du trafic est de 0,6 %, soit 324,6 millions de tonnes transportées en 2013 par rapport à 322,6 millions en 2012.

A lui seul, Calais réalise 41 millions de tonnes. D’ailleurs, si on enlève ce dernier, le trafic des ports français aurait baissé de 6,4 % en tonnage.

D’autres ports comme le GIE Haropa (Le Havre, Rouen, Paris) affichent une croissance de 6% tandis que La Rochelle bat des recors avec +16%. Le Havre a également progressé de 6% en millions de tonnes et 8 % en EVP  en atteignant son record de 2007.

La baisse des tonnages  dans les autres ports comme Marseille est principalement due à la baisse du trafic des hydrocarbures (mais hausse en EVP = Equivalent Vingt Pieds).

En ce qui concerne les DOM-TOM, seul Nouméa affiche une croissance  en volume et EVP  (+5%).

Au niveau européen, Anvers ne progresse que de 3,6 % en volume et recule en EVP  tandis que Rotterdam, premier port européen, recule de 0,2 % en tonnages et 2,1 % en EVP.

Des ports européens comme Algésiras en Espagne progressent ainsi que Hambourg ou Tees & Hartelpool (UK) ou même Gdansk en Pologne avec + 12 % en tonnage et 1 % en EVP ou encore Ust Luga en Russie (+34%).  A contrario, Brême baisse en tonnage et EVP (voitures principalement).

Enfin, les ports chinois battent à nouveau de nouveaux records, notamment Shanghai avec 33 millions d’EVP, qui est le premier port mondial, Shenzhen progresse de 1,6 % avec 23 millions et Singapour de 3 % avec 32 millions d’EVP. Des ports comme Dalian en Chine enregistrent des haussent impréssionnantes (+10%) avec 411 millions de tonnes.