Réduire notre empreinte écologique

gmj phoenix

L’obtention du label imprim’vert n’est qu’une étape dans notre plan de réduction de notre empreinte écologique.

1- Réduction du volume des déchets liés à la production d’étiquettes de danger :

Avec nos fournisseurs de matières premières (adhésifs à imprimer), nous avons cherché à réduire la taille de leur emballage. Cette stratégie a fait baissé le volume de nos déchets (plastiques & cartons) d’environ 75 m3/an.

2- Recyclage des solvants de nettoyage :

Nous avons amélioré le traitement de nos solvants de nettoyage. Ce recyclage interne nous a permis de diviser par 2 le volume des solvants utilisés entre 2012 et 2013. La vie des solvants a été multipliée par deux.

Ces solvants souillés par l’encre en fin de vie sont ensuite envoyés dans un centre de retraitement.

3- Limiter l’utilisation de matières premières :

Pour la production des étiquettes 25×25 cm, nous avons réduit l’épaisseur du support de l’adhésif (glassine, la partie qui est jetée sur laquelle l’étiquette est déposée). Nous avons pu réduire de 30% cette épaisseur, sans altérer la qualité de l’étiquette en vinyle et en maintenant les propriétés adhésives.